Publié le : 6th octobre 2020
amputation main

Photo de l’amputation publique effectuée en 2013 lorsque l’Iran a dévoilé une nouvelle machine d’amalgame des doigts, avant l’annonce de sanctions de plus en plus sévères à l’encontre des voleurs.

CSDHI – Le pouvoir judiciaire d’Iran a condamné un jeune homme à l’amputation de ses quatre doigts en guise de punition. En effet, il l’a accusé de vol.

Le vol est puni d’une peine d’amputation

La 2ème branche du tribunal pénal d’Oroumieh a condamné Arash Ali Akbari à l’amputation des quatre doigts de sa main droite pour vol.

La cour suprême d’Iran a confirmé la sentence contre le père de 32 ans. Elle l’a ensuite renvoyée au Centre pour l’application des peines d’Oroumieh dans la province de l’Azerbaïdjan occidental.

Les autorités de justice ont condamné Arash Ali Akbari à « l’amputation des quatre doigts sur sa main droite de sorte qu’il ne reste que la paume de sa main et son pouce. »

Les forces de sécurité ont arrêté Arash Ali Akbari en septembre 2019 pour 16 chefs d’accusation de vol. Il l’a privé du droit d’avoir un avocat de son choix. Le pouvoir judiciaire iranien l’a jugé le 9 juillet. Il est diplômé et il travaille comme soudeur.

Quatre autres hommes condamnés à l’amputation

Les autorités iraniennes ont récemment condamné quatre autres hommes reconnus coupables de vol à l’amputation de quatre doigts.

la justice a condamné Hadi Rostami, Mehdi Sharafian, Mehdi Shahivand et Kasra Karami, qui ont tous plus de 20 ans, après un appel rejeté.

La justice a jugé  trois des hommes, le 2 novembre dernier, pour quatre chefs d’accusation de vol.

Le Tribunal pénal 1 de la province d’Azerbaïdjan occidental a condamné le quatrième – Kasra Karami – à l’amputation de ses doigts, en février 2017.

La justice a transmis les verdicts prononcés contre les quatre hommes au Centre pour l’exécution des peines. Les sentences peuvent être exécutées à tout moment.

Source : Iran HRM