Publié le : 26th janvier 2021
chrétiens iran

Les chrétiens en Iran

CSDHI – Selon l’agence de presse officielle Fars, les institutions de sécurité ont arrêté et interrogé plusieurs chrétiens iraniens dans tout le pays.

Fars a déclaré que les autorités iraniennes les ont arrêtés pour leur affiliation à ce qu’elles ont appelé le « christianisme sioniste. »

Les informations n’indiquent pas où le régime a emmené les chrétiens iraniens. Nous ignorons également combien de personnes sont détenues. Fars a déclaré que les forces de sécurité, avec la coopération du pouvoir judiciaire, ont « anéanti un réseau sioniste. » L’agence a ajouté que le but principal de ce soi-disant réseau était de « créer des déviations morales ainsi que la promotion des conversions religieuses. »

Selon la loi iranienne, l’évangélisation, le travail missionnaire et la conversion au christianisme peuvent être des crimes. Et ils méritent une peine de plus de 10 ans d’emprisonnement. La distribution de littérature chrétienne en persan est actuellement illégale en Iran.

Il n’existe officiellement aucun crime connu sous le nom d’apostasie dans le code pénal. Pourtant, il y a eu une loi à ce sujet avant 1994. La dernière exécution connue pour ce crime remonte à 1990. Toutefois, bien qu’il n’existe pas de loi civile officielle sur l’apostasie, les juges peuvent toujours condamner un accusé pour ce crime. Pour y parvenir, ils statuent sur la base de fatwas religieuses.

Source : Iran News Wire