Publié le : 21st avril 2021
Manijeh-Azimian

Manijeh Azimian

CSDHI – Des agents des services du renseignement ont arrêté une Iranienne bahaïe, le 19 avril, à Babol, dans le nord de l’Iran. Selon Human Rights News Agency, elle s’appelle Manijeh Azimian. Elle est âgée de 52 ans. Les autorités ont libéré Manijeh sous caution le jour suivant. Elles ont perquisitionné son domicile. De plus, elles ont confisqué certains de ses effets personnels, notamment son téléphone portable, son disque dur, ses disques flash et ses livres saints.

Les agents des services du renseignement lui ont demandé de se rendre aux services du renseignement de Babol. Ils l’ont placée en détention et interrogée.

« Après avoir confisqué son téléphone portable, les agents ont appelé certains de ses contacts. Par la suite, ils ont convoqué au moins trois de ses amis et voisins non bahaïs », a déclaré une source informée.

C’est le troisième cas d’arrestation de bahaïs iraniens ce mois-ci. Le 6 avril, sept bahaïs iraniens ont été arrêtés dans la ville de Chiraz, dans le centre-sud du pays.

Le 3 avril, les agents du régime ont convoqué sept femmes bahaïes iraniennes de la ville de Mashhad, dans le nord-est du pays. Elles doivent purger leur peine de prison pour avoir pratiqué cette foi interdite.

Persécution des bahaïs en Iran

Selon des sources non officielles, il y aurait plus de 300 000 personnes pratiquant la foi bahaïe en Iran. Cependant, la Constitution de la République islamique d’Iran ne reconnaît que l’islam, le christianisme, le judaïsme et le zoroastrisme. Elle ne reconnaît pas le bahaïsme.

Depuis la révolution islamique de 1979 en Iran, les bahaïs iraniens sont systématiquement persécutés par les mollahs. Au cours de la première décennie de cette persécution, plus de 200 bahaïs iraniens ont été tués ou exécutés. Le régime en a torturé ou emprisonné des centaines d’autres. Des dizaines de milliers ont perdu leur emploi, leur accès à l’éducation et d’autres droits – tout cela uniquement en raison de leur croyance religieuse.

La persécution des bahaïs d’Iran est toujours actuelle. Des dizaines de bahaïs croupissent dans les prisons de ce pays.

Source : Iran News Wire