Publié le : 3rd mai 2021

Dadkhoda-Salari-procureur-iran

CSDHI – Le Procureur d’une province du centre-sud de l’Iran a déclaré hier aux journalistes que l’Agence du renseignement de la province de Kerman ont arrêté 10 personnes. La raison de ces arrestations tient au fait que ce serait des « excommuniés et des contre-révolutionnaires. »

Selon l’agence de presse officielle Tasnim, le procureur de Kerman, Dadkhoda Salari, a affirmé que ces personnes avaient l’intention de commettre des « assassinats » et des « mesures militaires violentes. » Leur but serait de plonger le pays dans « l’insécurité. »

Salari a déclaré que les détenus étaient pris en charge par le système judiciaire. Il a également déclaré que l’année dernière, dans la province, les agents du régime ont trouvé 15 armes à feu appartenant à des « contre-révolutionnaires. »

« Certaines de ces personnes sont venues de l’étranger pour créer l’insécurité. Certains sont guidés et entraînés pour des opérations de sabotage depuis l’étranger », a ajouté M. Salari.

Les identités des citoyens arrêtés n’ont pas été révélées. Le régime iranien qualifie les dissidents de « contre-révolutionnaires. »

Source : Iran News Wire

Nouvelles associées