Publié le : 6th mai 2021

pasdarans

CSDHI – Une agence de presse affiliée aux pasdarans (IRGC) a déclaré que deux « criminels armés » ont été tués hier lors d’une opération dans la province du Sistan-Baloutchistan, dans le sud-est du pays.

L’agence de presse Tasnim a déclaré que les pasdarans ont arrêté une autre personne. Ils ont trouvé et confisqué des armes et des munitions, au cours de l’ « opération. »

Sur la chaîne Telegram d’un militant baloutche, les forces du régime ont exécuté arbitrairement les deux personnes à Nikshahr, dans le sud-est de l’Iran.

La campagne baloutche identifie les deux hommes tués. Il s’agit de Molarahim Raisi et Jalal. Les informations indiquent que les forces de sécurité ont encerclé leur maison à l’aube. Elles ont ouvert le feu. Molarahim et Jalal sont morts sur place. Les pasdarans ont arrêté le frère de Molarahim, Shokat.

Selon une source informée, Molarahim et Shokat étaient venus chez leur mère pour manger le Sahari, un repas partagé avant l’aube pendant le Ramadan. La source a ajouté que les forces de sécurité ont mis le feu à la maison, une cabane de fortune. Puis, elles ont emporté les deux cadavres. On a également signalé qu’on a ralenti ou complètement déconnecté les signaux des téléphones portables, dans la zone après la fusillade.

Les agences de presse officielles utilisent l’expression « criminels armés » pour désigner les groupes dissidents et les groupes politiques armés.

Source : Iran News Wire