Publié le : 27th mai 2021

manifestations-employes-du-petrole-iran

CSDHI – Des travailleurs du pétrole protestent dans la zone énergétique économique spéciale de Pars à Asalouyeh, dans le sud de l’Iran.

Des centaines d’employés et de travailleurs de la National Iranian Oil Company se sont rassemblés aujourd’hui. Ils ont protesté et fait grève dans au moins cinq villes et ports pétroliers du sud de l’Iran. Les manifestants exigent des salaires plus élevés.

Les manifestations ont eu lieu dans les régions riches en pétrole du sud de l’Iran. Notamment à Ahwaz, Abadan, Gachsaran, Mahshahr, Asaluyeh, et dans les champs pétroliers de l’île de Lavan, Bahregan et la plate-forme pétrolière d’Abuzar.

Des vidéos sur les médias sociaux montrent des travailleurs du pétrole iraniens scandant contre le ministre du pétrole, Bijan Namdar Zangeneh, exigeant sa démission.

« Nous ne reculerons pas tant que nous n’aurons pas obtenu nos droits ! » ont-ils scandé à Ahwaz tout en exprimant leurs griefs économiques. Dans la plateforme pétrolière d’Abuzar, les employés du pétrole tenaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Une augmentation de salaire égale pour des conditions de travail inégales. »

Les travailleurs du pétrole se sont également rassemblés dans la capitale Téhéran devant le Parlement. Selon le Syndicat libre des travailleurs iraniens, les employés du pétrole protestent contre la méthode d’augmentation des salaires pour la nouvelle année perse. Celle-ci a commencé fin mars.

L’agence de presse officielle ILNA a déclaré que les travailleurs du pétrole iraniens souhaitaient notamment une « application précise et équitable de la loi sur l’augmentation des salaires. »

Source : Iran News Wire