Publié le : 4th février 2016

CSDHI – 70 jours après l’arrestation et la détention de Hafez Abdulrahim Kuhi et malgré le fait que sa famille ait fait le voyage dans la ville de Zahedan, au sud de l’Iran, pour lui rendre visite, une fois de plus, les autorités iraniennes leur ont interdit de voir leur fils. Le père de ce prisonnier attend toujours à l’extérieur de la prison de Zahedan des nouvelles pour recevoir la permission de rendre visite à son fils. On prétend que le procès de son fils n’est pas terminé et donc qu’il ne peut pas lui rendre visite en prison.
Source : Hrana