Publié le : 5th février 2016

CSDHI – Le bureau du procureur de la ville de Pardis a déclaré que le plus grand restaurant à l’est de Téhéran a été fermé. La raison invoquée est : « non-respect de la charia et des lignes directrices juridiques ».
Cette mesure prise par le ministère public « est en ligne avec l’attaque culturelle » organisée récemment, a déclaré Heydar Fattahi.
Il n’a pas mentionné le nom du restaurant, ajoutant pourtant que le propriétaire était connu pour organiser des cérémonies « mixtes ».
« Les cafés ne doivent pas être situés à proximité des salons de filles ou des lycées de filles », a déclaré Iskandar Azmude, Responsable des salons de thé de Téhéran, des glaciers et des marchands de jus de fruit.
Source : site officiel asriran.com

Nouvelles associées