Publié le : 19th septembre 2015

CSDHI – 500 écolières de troisième année à Damghan ont été forcées d’écouter lois misogynes des mollahs.

Mahmoud Torabi, le chef de la prière du vendredi de la ville a déclaré à un groupe de filles âgées de 8 et 9 ans que, « quand les filles atteignent l’âge de la puberté, elles doivent respecter les lois de la chasteté et la règlementation du hijab encore plus qu’auparavant. Si elles répondent à leurs obligations religieuses et à leurs devoirs,  une fois qu’elles ont atteint l’âge de la puberté, elles ne cèderont jamais à leurs tentations ». 

Source : Agence de presse officielle, Mehr 

Nouvelles associées