Activités

Cet été-là, en 1988, la mort fauchaient 30.000 âmes dans les prisons d’Iran

massacre 1988 IranCSDHI - À la fin du mois de juillet 1988 en Iran, Khomeiny, un tyran religieux d’une rare cruauté, rédigeait une fatwa ordonnant de massacrer les prisonniers politiques qui refusaient de se soumettre à lui. Des commissions de la mort ont été créées dans plus de 70 villes. Jusqu'à récemment, seuls les noms de ces exterminateurs à Téhéran avaient été dévoilés, Khomeiny les ayant désignés directement.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

L’Appel à la justice pour les victimes du massacre de 1988 en Iran se poursuit

maryam akbari monfaredCSDHI, le 22 novembre 2017 - L'appel de Maryam Akbari Monfared, prisonnière politique iranienne à la justice pour sa famille massacrée dans les années 1980 par le régime iranien, a finalement porté ses fruits, le Groupe de travail des Nations Unies sur les disparitions forcées ayant accepté sa plainte.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Les appels à la vérité sur le massacre iranien de 1988 sont en cours dans un nouveau rapport du Secrétaire Général des Nations Unies

Antonio Guterres CSDHI - Dans un nouveau rapport, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a examiné les appels en cours pour la vérité et la justice concernant le massacre des prisonniers politiques en Iran en 1988, ainsi que sur les violations des droits de l'homme.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Le CNRI répond à la résolution de l'ONU sur les droits de l'homme en Iran

DOmjs rWsAA2tE6The Media Express, le 16 novembre 2017 - Pour ceux qui vivent en Iran, la situation des droits de l'homme est déplorable. Les militants, les journalistes et les ressortissants étrangers sont régulièrement harcelés, arrêtés, maltraités, torturés et ensuite emprisonnés pour avoir dénoncé le régime ou pour avoir soulevé un besoin de changement.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

"Mon père cherche encore la tombe de mon frère en Iran”

ahmad raouf bachari doustLe Matin d'Algérie, le 29-09-2017 - Alors que l’ONU se penche de plus en plus sur l’impunité qui frappe en Iran un des plus grands massacres dans les prisons depuis la Seconde guerre mondiale, je suis consternée par la nomination par le président des mollahs Hassan Rohani d’un personnage impliqué directement dans le massacre des prisonniers en 1988, comme ministre de la Justice. Alireza Avaï avait été dénoncé par les ONG dans les exécutions à la ville de Dezful.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Les Moudjahidine iraniens ont eu gain de cause

mostafa naderi iran témoin24 heures (Suisse) - Témoignage : Un rapport de l’ONU réclame l’ouverture d’une enquête sur les massacres de 1988. A Genève, un survivant raconte. Mostafa Naderi n'a de cesse de se battre pour témoigner de la répression orchestrée par le régime des mollahs au lendemain de la révolution.

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

L'ONU accorde une place particulière au massacre de 1988 en Iran

Asma11CSDHI - Pour la première fois au bout de longues années de silence, l'ONU accorde une place particulière au massacre de 30.000 prisonniers politiques commis en Iran en 1988. La courageuse rapporteuse spéciale des Nations Unies pour les droits humains en Iran, n'a pas hésité à consacrer plusieurs paragraphes de son rapport annuel à cette tragédie et préconise une enquête indépendante : 

Lire la suite...

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter

RT @cjwerleman: Ahmad Hamada was detained and tortured by the Assad regime for 7 years before being released this week. WATCH him be reuni…

csdhi.org