Pin It

Conférence de Presse        Jeudi 9 août 2007 à 11h00


ImageLes Iraniens sont aujourd'hui témoins d'une vague d'exécutions impitoyables.

Des documents nous sont parvenus sur la pendaison de deux jeunes le 2 août à Téhéran pour des raisons politiques. Le 22 juillet dernier à l'aube douze prisonniers ont été pendus dans la  prison d'Evine à Téhéran. Deux d'entre eux étaient des détenus politiques avérés. Selon l'agence de presse gouvernementale Fars, deux détenus ont été pendus sur la place publique à Hamadan (ouest) le 21 juillet pour « atteinte à la sûreté de l'Etat ». Entre ces deux dates des dizaines de personnes ont été exécutées en Iran.

Saïd Mortezavi, le procureur de Téhéran, a déclaré que la peine de mort avait également été demandée pour 17 autres détenus.

Cette  recrudescence des pendaisons n'est pas sans lien avec les récentes émeutes et la situation sociale explosive dans le pays.

Avec cette nouvelle vague d'exécutions qui touche de nombreuses villes en Iran, les mollahs cherchent à créer un climat de terreur pour contenir les protestations populaires. En perpétrant ces exécutions pendant les vacances d'été, le régime compte sur l'indifférence des médias et espère le moins de répercussions internationales possibles.

Des personnalités et associations de défense des droits de l'Homme, des élus d'Ile de France et d'anciens prisonniers politiques iraniens présenteront lors d'une conférence de presse des documents en vidéo et en photo sur cette situation intolérable avec les dernières informations parvenues d'Iran.


Jeudi 9 août 2007
11h00

Hôtel Concorde Montparnasse
40 rue du commandant Mouchotte
75014 Paris


Comité de Soutien aux droits de l'Homme en Iran
Le 6 août 2007