Pin It

Samedi 20 février, Place du Châtelet, de 16h à 17h

CSDHI - La révolte de la jeunesse et de millions d'Iraniens aux cris de « mort au dictateur » et « mort à Khamenei » (guide suprême du régime) pour mettre fin à ce régime barbare faisant rage depuis 8 mois, a enragé les mollahs sanguinaires.
 
A bout de souffle, le régime des mollahs cherche à entraver le développement de la révolte populaire par des exécutions de prisonniers politiques et de manifestants emprisonnés. Les ténors du régime taxent les manifestants de « mohareb » ou « ennemis de Dieu » qui doivent être exécutés.

Pin It
Active ImageRassemblement et marche, de la République à Bastille,
Le samedi 13 février,  Place de la République, 
Rassemblement à 16h
Marceh vers la place de la Bastille à  17h

CSDHI - La révolte de la jeunesse et de millions d'Iraniens aux cris de « mort au dictateur » et « mort à Khamenei » (guide suprême du régime) pour mettre fin à ce régime barbare fait paniquer la dictature religieuse à Téhéran. 

Pin It

Active ImageLe samedi 13 février,  Paris - Place de la République,  de 16h  à 18h

CSDHI - La révolte de la jeunesse et de millions d'Iraniens le jour de l'Achoura - le 27 décembre 2009 - et les jours suivants, aux cris de « mort au dictateur » et « mort à Khamenei » (guide suprême du régime) pour mettre fin à un régime barbare, a enragé les mollahs sanguinaires.

A bout de souffle, le régime des mollahs cherche à entraver le développement de la révolte populaire par des exécutions de prisonniers politiques et de manifestants emprisonnés.

Pin It

Le mercredi 20 janvier, Place du Châtelet,, Paris 1er de 16h à 17h

Le samedi 23 janvier,  Place du Châtelet, Paris 1ère ,  de 16h  à 17h
CSDHI - La révolte de la jeunesse et de millions d'Iraniens le jour d'Achoura - le 27 décembre 2009 - et les jours suivants, les cris de « mort au dictateur » et « mort à Khamenei » (guide suprême du régime) visant à mettre fin à un régime barbare, a enragé les mollahs sanguinaires.

A bout de souffle, le régime des mollahs vise à entraver le développement de la révolte populaire en recourant à l’exécution des prisonniers politiques et des manifestants emprisonnés.

Pin It

Le samedi Active Image16 janvier, Place du Châtelet, Paris 1er de 16h à 17h

CSDHI - La révolte de la jeunesse et de millions d'Iraniens le jour d'Achoura - le 27 décembre 2009 - et les jours suivants, les cris de « mort au dictateur » et « mort à Khamenei » (guide suprême du régime) visant à mettre fin à un régime barbare, a enragé les mollahs sanguinaires.

Pin It

CSDHIActive Image - Le procureur général du régime vient d’annoncer que « ceux qui se révoltent contre l'ordre juste seront selon la charia condamné à mort» et  selon  le n°2 du pouvoir judiciaire « utiliser des bâtons ou jeter des pierres sont considérés comme des actes de guerre contre Dieu et punis de mort. »

Le régime de Téhéran augmente les menacent et les condamnations à mort des opposants. Des milliers de personnes arrêtées lors des manifestations dans le pays ces derniers mois sont sous la torture et dans une situation extrêmement critique.

Pin It

Active ImageMercredi 6 janvier, Place d’Iéna, Paris 16ème de 14h  à 15h

Jeudi  7 janvier, Place d’Iéna, Paris 16ème  de 14 h à 15h

Samedi 9 janvier, Place d’Iéna, Paris 16ème de 16h à 17h

CSDHI - Le dimanche 27 décembre lors de la célébration de la journée de deuil de l'Achoura, les forces de la répression ont réprimé les manifestations faisant, selon les autorités, une quinzaine de tués et des centaines de blessés.

Pin It

RassemblementActive Image
Jeudi 31 décembre, Place d’Iéna, Paris 16ème de 14h30  à 15 h30

Samedi 2 janvier, Place de Trocadéro, Paris 16ème,  de 13h30 à 14h30 

CSDHI - Par des mises en scènes télévisées (mercredi 30 décembre), le régime de Téhéran augmente, les menaces de répression et les condamnations à mort des opposants, alors que le bilan des victimes de la répression des manifestations de cette semaine s'alourdit. Au moins onze personnes ont été tués par les forces de sécurité à Téhéran et plusieurs dizaines de manifestants à travers le pays.

Pin It

Active ImageMardi  29 décembre, Place d’Iéna, Paris 16ème  de 17h30  à 18 h30

Mercredi 30 décembre, Place d’Iéna, Paris 16ème  de 14 h à 15h30

CSDHI - Le dimanche 27 décembre lors de la célébration de la journée de deuil de l'Achoura, les forces de la répression ont réprimé les manifestations faisant, selon les autorités un quinzaine de tués et des centaines de blessés.

Des millions d'Iraniens sont descendus dans les rues pour crier "mort au dictateur, mort à Khamenei" (le guide suprême religieux) et réclamer la fin de ce régime moyenâgeux.
 

Pin It

Active ImageRassemblement  Lundi  28 décembre, Place d’Iéna, Paris 16ème  de 14  à 16  h

CSDHI - Les dimanche 27 décembre lors de la célébration de la journée de deuil de l'Achoura, les forces de la répression ont réprimé les manifestations faisant, selon les autorités un quinzaine de tués et des centaines de blessés.

Des millions d'Iraniens sont descendus dans les rues pour crier "mort au dictateur, mort à Khamenei" (le guide suprême religieux) et réclamer la fin de ce régime moyenâgeux.