Pin It

Zohreh bijanyar iranCSDHI – « Je m’appelle Zohreh Bijanyar. Ma sœur Zahra Bijanyar a été massacrée en 1988 avec 30.000 autres prisonniers politiques. »

Pin It

Farzaneh MajidiCSDHI – « Je m'appelle Farzaneh Majidi. Je suis une des victimes du régime cruel des mollahs. Mon frère a été arrêté à l'âge de 16 ans, en 1981, à la maison en Iran. »

Pin It

ehsan eeCSDHI – « Une fois de plus l'été se termine et comme ces 28 dernières années, la chaleur brulante du mois d'aout pour les familles de 30.000 prisonniers politiques, roses rouges aux pétales arrachés en 1988 en Iran, est encore plus mordante. »

Pin It

ahmad raoufPar Massoumeh Raouf, ancienne détenue politique iranienne *

Tribune de Genève, 7-8 septembre 2016 - Depuis plusieurs semaines, la diffusion sur les réseaux sociaux d’une bande audio bouleversante de la rencontre, le 15 août 1988, entre Montazeri, le dauphin déchu de Khomeiny, et des membres de la «commission de la mort», lève le voile sur l’ampleur du massacre des prisonniers politiques en Iran.

Pin It

conference paris sf 750CSDHI - Un article du 7 septembre écrit par Fayçal Benhassain dans CNS News écrit que le guide suprême de l'Iran, et un ancien président iranien sont accusés d'implication dans des exécutions massives de dissidents emprisonnés, il y a près de trente ans.

Pin It

kouchner massacrePOLITICO -L'ancien ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner et un éminent avocat des droits de l'homme ont appelé à une enquête internationale sur le massacre des milliers de prisonniers politiques en Iran, en 1988, alors que de nouvelles allégations liées à des membres du gouvernement actuel du pays montrent qu'ils ont participé à la frénésie des exécutions.

Pin It

razieh paranak CSDHI - « Je m'appelle Razieh Parandak-Bigham, je suis la mère d’Amir-Mehran Bigham. Il a été arrêté alors qu'il était en terminal, le 20 juin 1981 dans une manifestation à Karadj (en banlieue de Téhéran). » La voix ferme, mais le regard lointain où affleure une douleur intacte de mère, Razieh raconte son calvaire semblable à celui de dizaines de milliers de familles en Iran.

Pin It

fariba dachtiCSDHI - "J'ai été prisonnière politique, et depuis c'est une identité qui m'habite toute entière. Je m'appelle Fariba Dachti, je suis dentiste en Suède, mère de deux enfants de 11 et 16 ans", explique cette femme d'une grande dignité et dans le visage de laquelle se lit une indicible douleur.

Pin It

manif allemagne massacre1988CSDHI - La Présidente élue de la Résistance iranienne, Maryam Radjavi, a prononcé un discours passionné lors d'une manifestation iranienne en Allemagne.

Pin It

CSDHI - Les mollahs en Iran sont cruels et sadiques. Ils ne se contentent pas d'exécuter une personne, ils essaient dans le sillage de cette mise à mort, d'en faucher d'autres, ou de les blesser si profondément qu'elles ne s'en relèveront peut-être jamais.