Pin It

amineh csdhiCSDHI - "Je m'appelle Amineh Ghara'i. Mon père, Mehdi Ghara'i, a été exécuté dans le massacre de 1988 des prisonniers politiques en Iran parce qu'il soutenait les Moudjahidines du peuple d'Iran (l'OMPI, l'opposition démocratique aux mollahs).

Pin It

mostafaCSDHI - "Je m'appelle Mostafa Naderi. J'ai été arrêté en 1981 et j'ai passé douze ans dans les prisons des mollahs en Iran".

Pin It

Cysb8HIWIAEe7t2CSDHI - L'Assemblée des experts, la plus haute institution Gouvernement islamique des mollahs d'Iran, a publié une déclaration qui reconnaît le massacre des milliers de civils, de femmes et d'enfants parmi eux, en 1988. La déclaration affirme que le massacre de 1988 était « une décision historique et révolutionnaire de son altesse l'Imam Khomeini », pour « traiter sérieusement et de façon décisive avec le Hypocrites ».

Pin It

Roghieh Akbari MonfaredCSDHI - C'est une lettre qui arrive de la prison de Gohardacht, en Iran, un pénitencier tentaculaire dans la banlieue de Téhéran. Les prisonniers l'ont baptisée l'abattoir, tant on y exécute en groupe. Le 2 aout, c'était 25 prisonniers politiques sunnites qui y étaient pendus ensemble.

Pin It

rama yadeCSDHI - "Les témoignages que nous venons d'entendre, les photos qui ornent cette mairie du 2e arrondissement de Paris nous bouleversent tous", a déclaré Rama Yade dans une exposition sur une tragédie très noire déclenchée en Iran par le régime des mollahs en 1988.

Pin It

ingrid BetancourtCSDHI - "Je crois que pour moi la seule évidence, est que tout ceci, parce que nous avons déjà connu des horreurs dans notre propre histoire et que nous savons qu'il n'y a qu'une seule chose qui peut l'arrêter, c'est notre solidarité", a déclaré Ingrid Betancourt le 24 aout à propos des exécutions collectives et des massacres en Iran.

Pin It

jean pierre béquetCSDHI - Le 24 aout était organisée par le CSDHI à la mairie du 2e ardt à Paris, une exposition sur une tragédie très noire déclenchée par le régime des mollahs en 1988.

Pin It

30.000CSDHI - Une exposition a été organisée à la mairie du 2e arrondissement de Paris sur un effroyable crime contre l'humanté commis en Iran. La mairie du 2e et son maire M. Jacques Boutault ont publié un communiqué à ce sujet :

Pin It

Dr. MalekiCSDHI – Le Dr. Mohammad Maleki, 83 ans, le premier chancelier de l'Université de Téhéran après la révolution de 1979, a publié une déclaration à la suite de l'enregistrement audio divulgué de 1988 de Hossein-Ali Montazeri, ancien héritier de Khomeini, qui a reconnu que le massacre de cette année-là avait été réalisée et organisée par le régime iranien.

Pin It

ahmad montazeriCSDHI - Ahmad Montazeri, fils de l'ancien successeur de Khomeiny, Hossein-Ali Montazeri, a exhorté les dirigeants du régime iranien à présenter leurs excuses aux victimes du massacre des prisonniers politiques de 1988 en Iran.