Shayan Saeedpour condamné a mort iranCSDHI - Shayan Saeedpour, un mineur délinquant, a été condamné à mort, le 23 octobre par la première chambre du tribunal pénal provincial du Kurdistan, en Iran, présidé par le juge Vafaian.

Né en 1997, Shayan Saeedpour a été reconnu coupable du meurtre d'un homme lors d'une bagarre le 16 août 2015, alors qu'il était âgé de moins de 18 ans. Il est en prison depuis.

Les preuves suggèrent que Saeedpour souffrait et était sous la surveillance d'un psychiatre avant de commettre le crime.

Une source proche de la famille Saeedpour a déclaré que Shayan était âgé de moins de 18 ans et qu'il souffrait d'alcoolisme au moment de commettre le crime. Depuis lors, il est détenu à la prison centrale de Sanandaj. La source a souligné que Shayan Saeedpour avait fait l'objet de soins psychiatriques et avait tenté de se suicider à de nombreuses reprises.

L’Iran est partie au Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) et à la Convention relative aux droits de l’enfant, qui interdisent expressément l’utilisation de la peine de mort à l’encontre de toute personne reconnue coupable d’un crime commis alors qu’elle avait moins de 18 ans.

Cependant, les autorités n'ont montré aucun signe d'arrêt de cette pratique ignoble consistant à condamner à mort des mineurs délinquants.

Amnesty International a déclaré posséder les détails de 49 personnes qui se trouvent dans le couloir de la mort alors qu’elles avaient moins de 18 ans au moment des faits qu’elles auraient prétendument commis. L'ONU affirme qu'au moins 160 de ces personnes risquent d'être exécutées dans le pays. En fait, il y a probablement beaucoup plus de jeunes délinquants dans les couloirs de la mort iraniens, l'application de la peine capitale en Iran étant souvent entourée de secret.

Source : Les Droits de l’homme en Iran

 

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter