rajaï Chahr iranCSDHI - De manière inhabituelle, 10 prisonniers salafistes qui se trouvent dans le couloir de la mort ont été transférés en isolement à Rajaï Chahr, le 4 février. Les exécutions ont généralement lieu mercredi à Rajaï Chahr, et les prisonniers sont transférés en isolement quelques jours auparavant.

Par conséquent, les prisonniers salafistes pourraient être exécutés.

Selon des sources en provenance d'IHR, les forces des unités spéciales ont effectué une descente dans la prison de Rajaï Chahr et transféré 10 prisonniers salafistes condamnés à mort en isolement. « C'étaient des forces de l'unité spéciale, pas les gardiens de la prison habituels », a déclaré à IHR une source proche de la prison. « On nous a annoncé qu'ils allaient être exécutés mercredi ».

Il est à noter que des dizaines de prisonniers sont condamnés à mort ou à l'emprisonnement à long terme pour « coopération avec des groupes salafistes » dans le quartier 7 de la prison de Rajaï Chahr. La plupart d'entre eux sont originaires des provinces de l'ouest iranien.

Barzan Nasrollahzadeh, l’un des condamnés à mort, avait moins de 18 ans au moment de son arrestation.

Source : Iran Human Rights - 4 février 2019

 

 

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter