Pin It

seyyed zia miremadi iranCSDHI - Seyyed Zia MirEmadi a utilisé ses fonctions d'autorité judiciaire de haut rang pour violer les droits des citoyens iraniens pendant des décennies. Regardez la vidéo pour en savoir plus sur son histoire sanglante en tant que procureur et sa fonction actuelle.

- Responsable de nombreuses violations pendant ses mandats
- Procureur du tribual révolutionnaire de Hormozgan, de Chiraz et Téhéran

MirEmadi est à l’origine d’arrestations arbitraires et exécutions massives de dissidents politiques dans la province de Hormozgan.

En tant que procureur de Chiraz, il est le responsable de l’exécution de 22 Bahaïs qui ont refusé de se convertir à l’Islam, en juin 1983. Parmi eux, Mona Mahmoudnejad, âgée de 17 ans.

Durant son mandat de procureur de Chiraz, des femmes et des jeunes filles ont été violées en prison avant leur exécution. Elaheh Daknama était juste une collégienne quand elle a été arrêtée. Avant d’être exécutée, elle a écrit sur son pied : j’ai été violée.

En tant que procureur de Téhéran, il est responsable de la violation des droits des femmes et des citoyens qui ne respectaient pas les règles islamiques.

Seyyed Zia MirEmadi a été arrêté en juin 2002, sur des accusations de corruption financière. Puis, il a été libéré moins d’un an plus tard.

Maintenant, il est avocat et membre de l’Association du Barreau de Téhéran.

Source : Justice For Iran