Pin It

exécution femmes kurdes iranCSDHI - Arasteh Ranjbar et Nazdar Vathnkhah, deux femmes kurdes condamnées à mort pour meurtre, ont été pendues dans la matinée du 23 juillet 2019 à la prison centrale d'Oroumieh.

Le Réseau kurde des droits de l’homme (KHRN) a été informé que les deux détenues avaient été transférées en isolement la veille de leur exécution et ont été exécutées, mardi matin, en présence des « propriétaires du sang de la victime (Oliya-e-dam) ».

La semaine dernière, le KHRN a annoncé que ces deux détenues risquaient une exécution imminente.

« Les deux prisonnières avaient été condamnées à une peine de prison pour meurtre il y a environ 15 ans. Malgré les efforts de la population et des institutions civiles pour convaincre la famille de la victime de faire preuve de clémence, le verdict a finalement été appliqué par la famille de la victime. », a déclaré le procureur d’Oroumieh, Mostafa Habibi, propos confirmés sur une chaîne de télévision d’Oroumieh.

Source : Réseau kurde des droits de l’homme