Pin It

force meurtrière manifestations iranCSDHI - Cette vidéo utilise des vidéos amateurs pour documenter l’utilisation par le régime iranien de force meurtrière contre les manifestants lors des manifestations de novembre 2019 en Iran.

Plus de 450 personnes, dont plusieurs enfants, ont été abattues sans discrimination par les pasdarans (IRGC), les forces du Bassidj, des agents du renseignement sous couverture et la police.

Au moins 4 000 personnes ont été blessées par balle et plus de 10 000 ont été arrêtées, dont beaucoup après avoir été battus. Les manifestants arrêtés ont été conduits dans des centre de détention afin d’être torturés pour leur extirper de faux aveux.

Amnesty International a appelé, le 25 novembre 2019, la communauté internationale à « dénoncer l’usage délibéré de la force meurtrière par les forces de sécurité iraniennes … depuis que des manifestations ont éclaté le 15 novembre dernier ».

« Le bilan qui s’aggrave est une indication alarmante du traitement infligé aux manifestants non armés par les autorités iraniennes et témoigne d’un mépris cruel pour la vie humaine », a déclaré Philip Luther, directeur du travail de recherche et de plaidoyer pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient à Amnesty International.

Amnesty considère que le silence et la « timidité » de la communauté internationale à condamner les actes odieux perpétrés par le régime des mollahs, sont inacceptables. La communauté internationale doit réagir et montrer au régime répressif iranien que le reste du monde s’érige contre ses actes et qu’il ne pourra pas continuellement jouir de son impunité.

Le 27 novembre, Courrier International écrivait dans son article : « Le régime a créé un réseau Internet par lequel les Iraniens doivent obligatoirement passer pour accéder au réseau planétaire. Il a donc suffi de presser un bouton pour les priver de tout contact avec l’extérieur pendant plusieurs jours, explique le correspondant du Washington Post à Téhéran, Jason Rezaian. »

En coupant Internet, les mollahs au pouvoir ont intentionnellement isolé la population du reste du monde, afin de tuer, massacrer, arrêter, torturer tous ceux et celles qui contestent leur autorité.

Source : Iran News Wire