Pin It

exécutions iranCSDHI - Deuxième en nombre d'exécutions après la Chine, et premier en nombre d'exécutions par habitant, l’Iran reste l’un des pays qui exécute le plus au monde.

Dans un document datant du 21 avril 2020, Amnesty International recense le nombre d’exécutions mondiales en 2019. Selon Amnesty, le nombre d’exécutions recensées en Iran a légèrement diminué, passant d’au moins 253 en 2018 à au moins 251 en 2019. C’est sans compter toutes les exécutions non relayées par les médias officiels ou officieux et celles effectuées en secret.

Au mois d’avril, les exécutions se sont donc poursuivies en Iran. Et notamment, l’une d’elles a été largement commentée et condamnée, celle de Shayan Saïdpour qui a été pendu le 21 avril pour un crime qu’il aurait commis avant l'âge de 18 ans.

Un prisonnier exécuté à Hamedan

Vahed Rostamzadeh, 30 ans, originaire de Hamedan, qui avait été condamné à mort pour trafic de stupéfiants, a été exécuté à la prison centrale de  cette ville le jeudi 30 avril 2020.

Vahed Rostamzadeh a été transféré en isolement le lundi 17 avril en vue de son exécution. Il avait été arrêté cinq ans auparavant. 

Deux prisonniers exécutés à Machad

Deux jeunes prisonniers ont été pendus à la prison de Machad. Ils étaient accusés de harcèlement sexuel. L'exécution a eu lieu le mardi 28 avril 2020 et a été rapportée par le quotidien Khorassan du 30 avril 2020.

Un prisonnier exécuté à Gonbad-Kavous

Le mardi 5 mai 2020, un condamné a été exécuté à la prison de Gonbad-Kavous. Il avait a été arrêté il y a cinq ans au début du printemps pour homicide.

Après son procès, il avait été condamné à « qisas » (loi du talion). La sentence a été approuvée par la cour suprême. Sa pendaisons a été rapportée par l'agence de presse officielle Fars le jour même.