Pin It

démolition maison iranCSDHI - Des agents municipaux dans une ville située dans l'ouest de l'Iran ont battu à mort une mère de 55 ans qui protestait contre la démolition de sa maison nouvellement construite.

La mère de sept enfants à Kermanshah, identifiée grâce à son prénom d'Assieh, par un groupe de défense des droits humains, a été transportée à l'hôpital le 19 mai, en raison de ses blessures.

Une source informée a déclaré à l'agence de presse Human Rights Activists News que « des agents l'ont violemment battue et lui ont projeté du gaz sur le visage ». Elle est décédée après avoir son arrivée à l'hôpital.

La municipalité de Fadak, dans la province de Kermanchah, a complètement rasé la maison nouvellement construite de cette femme, le 19 mai, car elle n’avait pas de permis de construire.

Des agents municipaux démolissent régulièrement des maisons dans diverses parties de l'Iran. Même pendant l'épidémie du COVID-19, alors que la population iranienne devait rester confinée, les démolitions ont continué.

Source : Iran News Wire