Pin It

pendaison iranCSDHI - Depuis le début du mois de juin, alors que le nombre de morts augmente chaque jour à cause du coronavirus, imperturbablement, le régime des mollahs d'Iran a enchainé 11 exécutions, dont une en public, sous les yeux de la communauté internationale qui regarde ailleurs. 

Un homme de 67 ans exécuté à Machad

Le 1er juin, un vieil homme de 67 ans identifié par ses initiales de M.N, a été exécuté à la prison centrale de Machad en Iran. Le juge chargé de la mise en œuvre de l’exécution, Zargar (bien connu pour pendre à tour de bras) était présent au moment de la pendaison. (Quotidien Khorassan et l’agence Mashreq News – le 7 juin 2020)

Un jeune homme pendu à Mashhad

Un détenu de 34 ans condamné pour homicide, a été également exécuté à la prison centrale de Machad le 1er juin 2020 après huit ans derrière les barreaux. (Club des jeunes journalistes - 02 juin 2020)

Un prisonnier pendu à Chahrekord

Le 7 juin 2020, un prisonnier a été exécuté à la prison centrale de Chahrekord. Le procureur général et révolutionnaire du canton, Ali Mohammadi, a déclaré : « Le décret d'exécution d'un prisonnier accusé d'homicide volontaire avec préméditation a été exécuté ce matin à la prison de Chahrekord. » Il a ajouté : « Le détenu venait de Lordegan et la peine de mort a été prononcée contre lui en 2017. » (Site IRIB, Young Journalists Club – le 7 juin 2020)

La pendaison d’un chef d'entreprise pour meurtre

Le 9 juin 2020, un détenu identifié par son prénom de Hamidreza dans les médias a été exécuté à la prison de Radjaï Chahr de Karadj après 7 ans d'incarcération. (Quotidien Iran, agence Tabnak – le 9 juin 2020)

Exécution à la prison de Naqadeh

Le 10 juin 2020, Rahim Yousefi, 40 ans, marié et père de deux enfants, a été pendu à la prison de Naqadeh. Il avait été transféré le 9 juin en isolement en vue de son exécution. (Kurdpa, Hangaw – le 10 juin 2020)

D'autres agences de presse ont confirmé son exécution. IRNA a rapporté que Rahim Yousefi, condamné à la loi du talion a été exécuté le 10 juin 2020. M. Yousefi avait 40 ans et il était originaire du village de Soghanlou situé dans le canton de Piranchahr. Il s'est présenté volontairement à la police il y a trois ans après avoir tué son ami involontairement, il y a 13 ans. Il a été arrêté et condamné à mort. (Agence ILNA, site Parsine – le 10 juin 2020)

Cinq prisonniers exécutés à la prison de Rajaï Chahr

Le 10 juin 2020, cinq prisonniers, ont été exécutés à la prison de Rajaï Chahr à Karadj. Un détenu a été identifié par son prénom de Mohammad-Reza, les noms des autres ne sont pas connus.
Comme le site Hamshahri online.ir l'a rapporté : « Hier à l'aube, sept détenus, condamnés à mort pour des délits dans des affaires distincte, ont tous ont été transférés dans la cour de la prison de Rajaï Chahr pour leur exécution… Cinq ont été pendus mais l'exécution des deux autres a été reportée… »(Agence Bahar News, site Hamshahri – le 11 juin 2020)

Exécution publique à Khoy

Le 11 juin 2020, un homme accusé du double homicide de sa belle-mère et son beau-frère en 2000, a été pendu en place publique dans la ville de Khoy devant une petite foule et une foule plus grande de pasdarans, de juges et d'autorités.