Pin It

ImageCSDHI - Hier, quelques heures après l'adoption par l'Assemblée générale de l'ONU d'une résolution condamnant les violations des droits de l'homme en Iran, les medias officiels ont rapporté que douze prisonniers ont été pendus à Téhéran, dans la ville d'Ahwaz dans le sud-ouest, et dans la ville de Rafsandjan dans le sud.


Les bourreaux des mollahs ont pendu en public trois ressortissants afghans identifiés comme étant Gholam Hazrat, Chah Mir et Nour Ahmad, a rapporté le quotidien officiel Emrouz du 10 décembre.

Pin It

ImageTEHERAN, 20 déc 2006 (AFP) - Quatre Afghans reconnus coupables de viol ou de meurtre et six Iraniens reconnus coupables de meurtre ont été exécutés en Iran, a rapporté mercredi les médias iraniens.
Trois Afghans, Gholam Hazrat, Shah Mir et Nour Ahmad ont été pendus publiquement pour viol lundi, a rapporté le quotidien Tehran Emrouz.


 

Pin It

La peine de mort prononcée par un tribunal de Téhéran contre une jeune fille de 18 ans prénommée Delara, diagnostiquée schizophrène par plusieurs experts médicaux et accusée d'homicide lorsqu'elle avait 16 ans, met en avant la discrimination sexuelle dans le code pénal des  mollahs.


 

Pin It

 ImageISNA 14 décembre - Un home a été pendu en public mardi dans la ville de Djahrom dans le sud, a rapporté la presse officielle iranienne.

L'homme, identifié comme étant Ali Mohammad A., a été pendu en public selon l'agence de presse ISNA.

Pin It

Iran, 6 décembre - Un homme a été pendu dans la ville de Kermanchah, a annoncé mardi le quotidien semi-officiel Kayhan.

L'article n'identifie pas l'homme par son nom mais indique qu'il a été condamné pour meurtre et vol à mains armées. Le journal ajoute qu'il a été pendu en public lundi dernier, place de la Liberté.

Pin It

ImageAFP - Un journaliste iranien, auteur resté très longtemps anonyme d'une célèbre photo d'un peloton d'exécution prise en Iran en 1979, va officiellement recevoir le prix Pulitzer qui fut à l'époque attribué au cliché de manière anonyme, a annoncé jeudi le comité Pulitzer.

Pin It

Imagelundi, 04 décembre 2006  - Le système judiciaire des mollahs a pendu en public deux hommes identifiés comme étant  Taghi J., 25 ans et Massoud M., 28 ans, à Langroud dans le nord de l'Iran, selon l'agence de presse officielle Fars du 2 décembre.

Selon la même source, deux autres prisonniers ont été pendus à la jonction des rues Saadi et Amir-ol-Momenine de la ville de Zahedan, capitale de la province du Sistan-Baloutchistan, dans le sud-est du pays.

Pin It

par Tracy McVeigh, Rédactrice en chef, affaires étrangères

ImageThe Observer 27 novembre 2006 - Avec un sourire, le jeune homme sort de la voiture et fanfaronne devant la caméra, mais il perd l'équilibre, ses mains sont liées derrière le dos et il glisse un peu sur la pelouse.

Il se relève et courbe son corps désarticulé en riant, regardant tout le monde comme un adolescent en train de tourner une vidéo avec des amis. Un autre jeune homme le suit, marchant avec raideur. Quelqu'un habillé d'une chemise grise embrasse les deux hommes sur les deux joues avant de sortir du champ de la caméra.

Pin It

IRAN, 26 novembre - Les autorités iraniennes ont pendu un homme en public dans le sud-est de l'Iran pour cause de se revolter, a annoncé dimanche une agence de presse gouvernementale.

Mohammad-Reza Rafie (alias Mohammad Khan) a été pendu dimanche matin à Khajouyeh Square dans la ville de Kermân, a rapporté l'agence de presse Fars. Il était accusé de se révolter.

Pin It

 Les médias officiels ont rapporté le 17 novembre la pendaison de cinq prisonniers dans la province de Khorrassan.