Pin It

ImageIran Focus, Téhéran, 16 avril - Un adolescent a été condamné à mort pour un crime qu'il aurait commis à l'âge de 17 ans, selon un quotidien officiel. Le garçon, nommé Saïd, sera exécuté prochainement, écrit le journal Etemad.

Il est accusé d'avoir poignardé un autre jeune de 17 ans, qui est mort à la suite de ses blessures, à Islamchahr il y a deux ans, à l'ouest de la capitale. La Cour suprême a confirmé la sentence qui devrait avoir lieu sous peu.

Un jeune de 17 ans et son père doivent être exécutés aujourd'hui à Ispahan, accusés de viol et de vol. Moussa Ali-Mohammadi et son fils Rassoul recevront d'abord chacun 74 coups de fouet puis seront pendus en même temps, le père en public et le fils dans la cour de la prison.

Pin It

ImageAFP, Téhéran, 14 avril - Un voleur à main armée, qui avait attaqué plusieurs banques à Ispahan (centre) et tué un policier, a été pendu en place publique jeudi matin dans la ville voisine de Najaf-Abad, a rapporté le quotidien du soir Kayhan.
Ghobad Siah-Mansour avait tué un policier lors d'un accrochage avec les forces de l'ordre, selon la même source.
Cette pendaison porte à douze le nombre d'exécutions depuis le début de l'année, selon un décompte tenu par l'AFP à partir de témoignages et d'informations de presse.

Pin It

ImageAFP, Téhéran, 13 avril - Deux Iraniens ont été pendus dans la prison de Yassouj (sud-ouest) pour le meurtre de trois personnes lors d'une rixe, a rapporté mercredi le quotidien Hambastegui.
Hatam Jarideh Kish, 38 ans, et Ali Fath Hemati, 50 ans, ont été exécutés lundi pour avoir tué deux hommes et une femme en 1997 au cours d'une bagarre dans un village de la province de Kohkilouyeh et Boyerahmad, a indiqué le journal.
Ces pendaisons portent à onze le nombre d'exécutions depuis le début de l'année, selon un décompte tenu par l'AFP à partir de témoignages et d'informations de presse.

Pin It

ImageLe Monde, 11 avril - Nez fracturé, crâne fendu, doigts cassés, ongles arrachés, orteil "en bouillie", vagin "complètement lacéré" témoignant d'un "viol brutal" : Shahram Aazam, ancien médecin à l'hôpital militaire de Baghiatollah à Téhéran, n'a pas épargné les oreilles sensibles, en racontant à la télévision, en direct d'Ottawa, les horreurs révélées par le corps de la photo-journaliste irano-canadienne Zahra Kazemi.

C'était le 26 juin 2003, aux urgences de l'hôpital, quatre jours après l'arrestation brutale de Zahra Kazemi lors d'une manifestation où elle prenait des photos. "Pour la première fois, je voyais un cas de torture" a dit le médecin, nouvellement réfugié au Canada.

 

 

Pin It

ImageIran Focus, 11 avril - La cour suprême de la dictature religieuse a confirmé la peine de mort d'un prisonnier politique de longue date, rendant son exécution imminente.

Hodjat Zamani, 29 ans, est emprisonné depuis l'an 2000 à la funeste prison d'Evine pour appartenir au principla groupe d'opposition, les Modjahedines du peuple d'Iran (OMPI).

Après avoir été violemment torturé à la funeste prison d'Evine, Hodjat Zamani s'est échappé et a réussi à rejoindre la Turquie. Mais il a de nouveau été arrêté et livré aux agents du ministère des renseignements et de la sécurité (VEVAK). Il a été renvoyé en Iran où Amnesty international a rapporté qu'il avait à nouveau été soumis à des tortures.

 

Pin It

ImageIran Focus, 9 avril - Le quotidien américain Christian Post, rapportait le 5 avril dernier « qu'un pasteur des Assemblées de Dieu arrêté il y a sept mois avec plus de 80 autres hommes d'Eglise, sera jugé d'ici neuf jours.

« Le chrétien iranien Hamid Pourmand, arrêté le 9 septembre dernier, comparaîtra devant un tribunal islamique entre les 11 et 14 avril. Selon une dépêche publiée aujourd'hui par l'agence Compass Direct news, ce pasteur de 47 ans est accusé d'apostasie et de prosélytisme pour convertir des musulmans à la chrétienté. Une date précise du procès n'a pas été donnée.

Pin It
ImagePresse canadienne, 31 mars - Sa position renforcée par le témoignage du médecin iranien qui a examiné la photo-journaliste Zahra Kazemi à son arrivée dans un hôpital, le gouvernement canadien s'est engagé, jeudi, à poursuivre ses démarches pour s'assurer que justice soit rendue et que l'Iran punisse les responsables de la mort de la Canadienne.

Pin It
Iran Focus, 18 mars - Une fois de plus un jeune ayant commis un délit alors qu'il avait 16 ans, est sur le point d'être exécuté. En juin 2003, Seyed Mohammad M., 16 ans et lycéen à Chiraz, se dispute la veille de ses examens dans son quartier avec un jeune de 21 ans.

Pin It
ImageAmnesty International, janvier 2005 - Iran (action Réseau-Enfants) : Craintes d'exécution imminente d' Ali, 16 ans.

Ali, lycéen de seize ans, risque d'être exécuté très prochainement pour le meurtre d'un élève de son établissement, mort entre mi-janvier et mi-février 2003.

Amnistie internationale a récemment appris qu'Ali avait été condamné à la peine capitale en juin 2004 et que cette décision avait été confirmée par la Cour suprême.


Pin It

ImageIran Focus, Téhéran, 21 janvier - Le père d'un prisonnier politique iranien retenu sans charge dans la funeste prison d'Evine de Téhéran a déclaré que son fils était détenu en isolement depuis les trois derniers mois malgré les assurances du pouvoir que de telles pratiques n'étaient plus en usage.