militant civilCSDHI - Le 1er février, sept militants des droits civiques, au moins,ont été arrêtés dans différentes villes d’Iran, dans le cadre d'une opération coordonnée par les systèmes de sécurité.

Ils ont tous été transférés dans la prison d'Evine. Malgré le délai de neuf jours, passé, certains détenus sont toujours privés du droit de téléphoner, de recevoir des visites et d'avoir accès à des avocats et ont été placés en détention provisoire.


Selon des informations, l'un des militants détenus, Nader Afshari, a été accusé d’atteinte à la sécurité nationale, sans aucune mention des raisons pour lesquelles il a été inculpé. Il a entamé une grève de la faim le 5 février pour protester contre son arrestation. Il est actuellement détenu dans la section 209 de la prison d'Evine, sous le contrôle du ministère du renseignement.

 

Source : Les droits de l’homme en Iran

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter