Mohammad Habibi minCSDHI - Mohammad Habibi, membre du conseil d'administration de l'Association professionnelle des enseignants de Téhéran, en Iran, qui avait été battu et violemment arrêté, le 3 mars, a été libéré sous caution aujourd'hui.

L'activiste des droits des enseignants a été arrêté devant l'école où il enseigne. Les autorités ont utilisé des électrochocs et des bombes de gaz poivré pour l'arrêter sous les yeux de ses élèves. Le comportement brutal des forces, lors de l'arrestation de ce professeur, a incité les voisins à appeler la police.


Habibi a été de nouveau battu quand les agents de sécurité l'ont traîné pour fouiller sa maison. Il a été emmené à la prison d'Evine à Téhéran où il a passé 44 jours derrière les barreaux.

 

Source : Les droits de l’homme en Iran

 

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter