Alireza Tvakoli iran telegramCSDHI - Alireza Tavakoli, qui milite sur le réseau social Telegram et incarcéré à la prison d'Evine dans la capitale iranienne depuis plus de deux ans, a été transféré hier du quartier 8 au quartier "209", aux mains des sinistres services de renseignement et qui ne relève pas de la juridiction carcérale.

 

Une source proche de M. Tavakoli a déclaré : « Alireza a été transféré du quartier 8 au quartier 209, et le ministère du renseignement est susceptible d'ouvrir de nouvelles poursuites contre lui. »

En juillet, Alireza Tavakoli avait écrit une lettre ouverte au mollah Seyed Mahmoud Alavi, ministre du Renseignement en Iran, au sujet de sa peine de cinq ans de prison, qualifiant le verdict de « scandaleux ».

Alireza Tavakoli a été arrêté en 2016 pour « blasphème » avec deux autres activistes sur Telegram, Mohammad Mohajer et Mohammad-Mehdi Zaman-Saleh. Ils ont été condamnés à une peine de 12 ans de prison chacun, mais leur peine a été réduite à cinq ans en appel.

M. Tavakoli souffre de douleurs articulaires et intestinales. Récemment, les services de sécurité se sont opposés à une demande de libération conditionnelle pour Alireza Tavakoli, Mohammad Mohajer et Mohammad Mehdi Saleh.

 

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter