Hamidreza Amini iranCSDHI - Le prisonnier politique, Hamidreza Amini, a été condamné à onze ans de prison et à payer une amende. Le verdict a été rendu par le célèbre juge Salavati, responsable de la 15ème chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran.

Il s’est vu refuser l’accès à un avocat de son choix sur la base d’une clause controversée des règles de procédure pénale du pays.

Hamidreza Amini a été condamné à cinq ans de prison pour « collusion et rassemblement contre la sécurité nationale », à un an pour « propagande contre l'État » et deux ans pour « insulte du Guide suprême, Ali Khamenei ».

Un autre tribunal a condamné M. Amini à payer une amende pour « propagation de mensonges et perturbation de l’opinion publique ».

Hamidreza Amini a été arrêté fin 2017 et condamné à mort pour « insultes envers les saintetés », condamnation qui a été commutée en une peine de trois ans d'emprisonnement. Le seul crime d’Amini a été d’écrire dans des blogs sur Internet sous le nom d’Ariobarzanes, l’une des figures héroïques perses ayant mené la bataille de la Porte des Perses contre le roi macédonien Alexandre le Grand au cours de l’hiver 330 av. JC.

 

Source : Les droits de l’homme en Iran

 

 

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter

RT @amnestybe: En 1988, l' #Iran a secrètement exécuté des milliers d'opposants politiques se rendant coupable de crimes contre l’humanité.…

csdhi.org