Pin It

travailleurs iranCSDHI - La Confédération syndicale internationale (CSI) et le grand syndicat ouvrier américain AFL-CIO ont appelé les autorités en Iran à libérer les militants des droits des travailleurs emprisonnés, dont M. Esmail Bakhshi et Mme Sepideh Qoliyan.

 

Des lettres de la CSI et de l'AFL-CIO ont été envoyées aux dirigeants iraniens, un mois après qu'un groupe d’employés de la sucrerie de Haft-Tappeh de la ville d'Ahwaz, dans la province du Khouzistan, ont appelé l'Organisation internationale du Travail (OIT) le 5 juin 2019, au sujet de la poursuite de la répression des manifestations et des arrestations de manifestants pacifiques et de journalistes couvrant les manifestations.

« Nous appelons les autorités iraniennes à abandonner les poursuites et à libérer les syndicalistes arrêtés, conformément aux recommandations de la commission de la liberté syndicale de l'Organisation internationale du Travail », a déclaré la directrice de l'AFL-CIO, Cathy Feingold, dans une lettre adressée à l'ambassadeur du régime iranien à l'ONU, Majid Takht-Ravanchi. « En outre, nous appelons votre gouvernement à garantir le paiement intégral des salaires et des avantages sociaux à tous les travailleurs et retraités de Haft-Tappeh, à reconnaitre le syndicat en tant que représentant légal des travailleurs, à réintégrer tous les travailleurs licenciés injustement et au retour dans le domaine public de l’entreprise.»

Quatre-vingt-neuf syndicats du monde entier ont signé la lettre de la CSI, qui n’a pas encore été rendue publique.