Pin It

kurde kamani arrêté iranCSDHI - Saber Kamani, résidant au « village d'Anbeh » du district de Taregor à Oroumieh, a été transféré hier à la prison centrale d'Oroumieh après avoir été interrogé pendant cinq jours au centre de détention des pasdarans (IRGC).

Kamran Kamani et Keyvan Makrami, deux autres habitants du même village qui ont été arrêtés avec le détenu susmentionné, sont toujours incarcérés dans le centre de détention des pasdarans.

Le Réseau kurde des droits de l’homme (KHRN) a obtenu des informations selon lesquelles ce civil kurde aurait subi des pressions et aurait été interrogé dans le centre de détention (anciennement Ramadan), car il est soupçonné de collaboration avec l'un des partis de l'opposition kurde. Le 8 juillet 2019, plusieurs policiers en civil armés et plusieurs véhicules transportant des agents affiliés aux pasdarans se sont rendus dans le village et ont arrêté ces trois détenus, qui sont tous des agriculteurs.

Saber Kamani et Keyvan Mokrami avaient déjà été arrêtés et emprisonnés en 2016 et 2017 pour leur collaboration avec le Kurdistan Free Life Party (PJAK). Selon les statistiques compilées par le KHRN, plus de vingt civils kurdes des villages situés autour de Maku, Chaldaran et Orumiyeh ont été arrêtés par les pasdarans au cours des trois derniers mois.

Source : Le Réseau kurde des droits de l'homme - 19 août 2019