Pin It
Neuf adeptes d'Ahl-e-Haq (une branche du chi'isme suivant l'Imam Ali, le premier Imam chi'ite) sont entrés dans leur 9ème jour de grève de la faim à la prison d'Oroumieh, dans le nord-ouest de l'Iran. Ils sont en grève pour protester contre leur détention sans la moindre justification légale. Quatre d'entre eux sont dans une condition critique, refusant même de prendre des liquides.

« En ce qui nous concerne, ils peuvent continuer leur grève jusqu'à la mort. La seule chose que nous ferons, c'est d'enterrer leurs cadavres », a dit le procureur des mollahs à Oroumieh.

Dans une démarche du même type, le régime des mollahs a commis des crimes semblables contre des Derviches dans la ville sainte de Qom en février 2006, puis à nouveau en novembre 2007 à Boroujerd, dans l'ouest, attaquant leurs mosquées, assassinant et arrêtant un certain nombre d’adeptes à chaque fois.

De même, plus de quarante missionnaires sunnites ont été emprisonnés à Téhéran en février. La communauté internationale a vivement condamné le régime iranien quand en février dernier son Majlis (le Parlement) a essayé d’adopter une loi légalisant la condamnation à mort pour la conversion des citoyens de l'Islam vers une autre foi.