Pin It

Hedayat Abdollahpur condamné à mort iranCSDHI - Quatre jours après la disparition du prisonnier politique en Iran Hedayat Abdollahpour, un adjoint du procureur d’Oroumieh a dit à sa femme d"aller le chercher au cimetière.

Le prisonnier politique Hedayat Abdollahpour, détenu à la prison centrale d'Oroumieh, a été transféré dans un lieu inconnu.

Le mardi 12 mai, lorsque sa femme a voulu vérifier où il se trouvait auprès du directeur de la prison d'Oroumieh, on lui a dit que les forces du renseignement des pasdarans l'avaient transféré ailleurs et qu'elle devait se rendre au Bureau d’application des peines.

Lorsque la famille a demandé des nouvelles au tribunal révolutionnaire, le procureur adjoint a lancé des menaces. Il a déclaré à Mme Abdollahpour : « Les services du renseignement ne vous répondront pas. Vous feriez mieux d'aller le chercher au cimetière. »

Hedayat Abdollahpour a été transféré du quartier des prisonniers politiques par les autorités de la prison centrale d'Oroumieh, le 9 mai 2020, pour être emmené vers un lieu inconnu.

Hedayat Abdollahpour est père de deux fils, Sirvan, 13 ans, et Kurdistan, 6 ans. Il a été arrêté avec d'autres habitants d'Oshnavieh, le 15 juin 2016 et a été détenu trois mois sous la torture au centre de détention des pasdarans.

En février 2017, il a été condamné à mort pour avoir collaboré avec le Parti démocrate du Kurdistan d'Iran (PDKI) lors d'affrontements avec les pasdarans à Oshnavieh.

La Cour suprême du régime des mollahs a confirmé sa condamnation à mort en 2018 et en a informé son avocat et sa famille.

Source : Iran HRM