Pin It

ImageCSDHI - Sur la base d'informations venant de la prison d'Evine de Téhéran, les étudiants de Polytechniques emprisonnés sont actuellement soumis à des tortures physiques et psychologiques sévères. Pour les empêcher de communiquer entre eux, le régime les maintient en isolement cellulaire.


 

Mardi, le bulletin de l'Ecole Polytechnique a annoncé que les huit étudiants arretés sont soumis aux tortures les plus dures tant physique que psychologiques, pour les forcer à avouer. L'équipe d'interrogatoire est dirigée par Haddad qui n'est d'autre que l'adjoint du procureur général, Saïd Mortezavi.

Le bulletin note que "lundi nous avons été alertés par des nouvelles inquiétantes sur l'énorme pression et et les tortures infligées aux 8 étudiants de Polytechnique emprisonnés. Les nouvelles viennent d'une source crédible. Elle précise qu'après l'arrestation et le transfert d'Ali Saberi et Abbas Hakimzadeh à Téhéran, les officiers chargé de la sécurité de la section 209 de prison d'Evine ont commencé une torture implacable.
 
Image