Pin It

ImageCSDHI - Les prisonniers politiques incarcérés à la prison d'Evine de Téhéran, dans la sinistre section 209, ont entamé une grève de la faim lundi 10 juillet pour  protester contre les traitements inhumains dont ils sont victimes et en solidarité avec la révolte des étudiants du 9 juillet 1999, selon la  lettre d'infos  d'Amir-Kabir, un bulletin étudiant.
 
 « Les  souvenirs des victime du  9 juillet 1999 ne sera jamais effacé de notre mémoire. Mais le traitement cruel des opposants de la liberté rappelle tous les jours cette histoire.

Nous - prisonniers politiques de la section 209 - lancerons une grève de la faim à l'occasion de l'anniversaire de la catastrophe du 9 juillet pour exprimer notre solidarité avec tous ceux qui souffrent pour la liberté et qui résistent sous la torture.
Nous montrons que nous sommes vivants et nous continuerons notre combat même dans une situation pire et jusqu'au bout. Nous voulons faire entendre notre cri dans le monde entier», ont-ils écrit dans une lettre.