Pin It

amir salar davoudi iranCSDHI – L’avocat Amir Salar Davoudi a envoyé une lettre ouverte depuis la prison où il est détenu en Iran, annonçant avoir entamé une grève de la faim le 9 février 2020.

Pin It

arrestations massives iranCSDHI – Ces derniers jours, l'Iran a procédé à des arrestations massives de partisans de l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI / MEK) et d'anciens prisonniers politiques iraniens, parallèlement à l'anniversaire de la révolution de 1979 et aux prochaines élections législatives.

Pin It

seven Sunni prisoners iranCSDHI - La Cour suprême iranienne a confirmé la peine de mort de sept prisonniers sunnites après environ 10 ans de détention.

Pin It

GPT IranCSDHI - Ce qui suit est la liste des noms de certains des détenus des manifestations de novembre 2019 qui sont actuellement emprisonnés dans le Grand pénitencier de Téhéran.

Pin It

aténa daemi prisonnières kurdes iranCSDHI - Une audience sur les charges retenues contre Athena Daemi, militante civile et prisonnière détenue dans la prison d’Evine en Iran, a eu lieu devant la branche 4 du parquet d’Evine, présidée par l’enquêteur Allahyari.

Pin It

Amir Ojani iranCSDHI - Amir Ojani, qui a été blessé par les forces de sécurité officielles lors des manifestations nationales en novembre 2019, est décédé le 10 janvier 2020 à cause d'une infection. Les manifestants iraniens qui ont été blessés ont perdu la vie parce que leurs blessures se sont infectées, en l'absence de soins médicaux dans les hôpitaux.

Pin It

Prisonnier politique Akbar Bagheri iranCSDHI - Le prisonnier politique Akbar Bagheri s'est évanoui le dimanche 19 janvier 2020 en raison d'une forte douleur et d'une anémie.

Pin It

Mohieddin EbrahimiCSDHI - Mohieddin Ebrahimi, un prisonnier politique kurde condamné à mort en Iran pour la deuxième fois.

Pin It

Soheil Arabi iranCSDHI - Le prisonnier politique Soheil Arabi a été transféré de la prison d'Evine au grand pénitencier de Téhéran, à 32 kilomètres au sud-est de Téhéran, car il refuse de faire des aveux télévisés.

Pin It

Kylie moore gilbert iranThe Guardian - L'Iran a tenté de recruter l'académiste et prisonnière anglo-australienne, Kylie Moore-Gilbert, en tant qu'espionne de Téhéran en échange de sa libération, mais cette offre a été repoussée avec fureur, révèlent des lettres provenant de la prison d'Evine.