Pin It

censure journaliste iranCSDHI - Un journaliste basé à Téhéran déclare : « Ils veulent que nous arrêtions d'écrire. » La branche du renseignement des gardiens de la révolution (les pasdarans) convoque des journalistes, fait des descentes chez eux et confisque leurs appareils électroniques dans le cadre d’une nouvelle campagne pour faire taire les critiques du régime avant la farce des élections législatives qui aura lieu le 21 février en Iran.  

Pin It

enfants travail rue iranCSDHI - Comme pour de nombreux problèmes sociaux en Iran, le régime cache les statistiques du travail des enfants dans ce pays, et chaque contributeur fournit des statistiques qui peuvent être considérées comme fausses.

Pin It

eskandar lotfi enseignants iranCSDHI - Pour réprimer les manifestations nationales des enseignants en Iran, le régime des mollahs a arrêté et condamné des enseignants militants. Un de ces activistes est Eskandar Lotfi, qui a été condamné à deux ans de prison par le tribunal correctionnel de Sanandaj qui a siégé le 27 janvier 2020.

Pin It

koulbars iranCSDHI - Selon diverses statistiques, il y a entre 80 000 et 170 000 koulbars (« porteur à dos ») en Iran, principalement dans les zones kurdes limitrophes du Kurdistan irakien.

Pin It

enfants des rues iranCSDHI - Les chiffres officiels indiquent qu'environ un demi-million d'enfants travaillent en Iran - mais le chiffre réel serait beaucoup plus élevé. En 2017, le nombre d'enfants travailleurs dans la rue a considérablement augmenté.

Pin It

prisonniers politiques boycott élections législatives iranCSDHI - Plusieurs prisonniers politiques détenus dans la prison centrale de Karaj et dans la prison de Qarchak près de Téhéran, en Iran, ont appelé au boycott national des prochaines élections au Majlis (le parlement iranien).

Pin It

tempête de neige iranCSDHI - Selon l’Organisation iranienne d’urgence, huit personnes sont mortes à la suite d'accidents dus à des tempêtes de neige dans les provinces du nord de l'Iran.

Pin It

saint valentin iranCSDHI – Au grand désarroi du régime religieux et politique de l'Iran, la célébration de la Saint-Valentin est devenue si populaire en Iran que même dans la ville sainte de Qom, les autorités doivent avertir les magasins de ne pas vendre de cadeaux de la Saint-Valentin.

Pin It

commerces bahais fermés iranCSDHI - Les magasins de 28 citoyens bahaïs à Hamadan en Iran restent scellés, environ huit années après leurs fermetures.

Pin It

Abbas Tabrizian mollah iranCSDHI - Trois médecins iraniens ont été condamnés à 60 coups de fouet chacun, soit un total de 180 coups de fouet, pour avoir insulté un mollah sur les réseaux sociaux.