conseil municipal téhéranCSDHI – Une femme, membre du Conseil municipal de Téhéran, Shahrbanou Amani, a fait un discours sur des questions relatives aux femmes.

« Nous avons étendu notre confiance, et le résultat de cette confiance a été que nous avons été forcées de rester à la maison. Dans de nombreux villages, dans le passé, les cartes d'identité des femmes se trouvaient dans les poches des hommes et elles savaient pour qui voter », a-t-elle dit ...


« Aujourd'hui, nous retournons aux règles que nous avions dans le passé et nous avons des lois incluant le fait que les femmes sont autorisées à quitter le pays et à obtenir leurs passeports seulement avec le consentement de leur mari ; il y a des soucis de garde d’enfants pour les femmes, et puis il y a le mariage des parrains avec leurs filleules », a-t-elle ajouté. Elle a également indiqué qu'il y avait 15 000 veuves de moins de 15 ans dans le pays.

 

Source : Agence de presse ISNA - 8 mars 2018

 

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter

RT @afchine_alavi: 2 DEC 2-Ahvaz les travailleurs sidérurgistes manifestent en #Iran en grève depuis 23e jours, Ils scandent: "Abandonne l…

csdhi.org

RT @Iran_Devoile: En dissimulant le sort et la localisation d'au moins 5 000 dissidents politiques disparus de force et exécutés secrètemen…

csdhi.org