manif etudiantsCSDHI - Une manifestation d'étudiants de l'université de technologie d'Amirkabir à Téhéran, en Iran, a tourné à la violence en raison de l’attaque d’un étudiant du Bassij contre les manisfestants étudiants.

Le rassemblement a eu lieu le dimanche 11 mars pour protester contre les lourdes peines prononcées à l'encontre des étudiants arrêtés pendant les troubles de décembre dernier.

 

Selon les rapports, les forces du Bassij, qui brandissaient des drapeaux « Mort à Israël », ont attaqué et battu les étudiants ... Les manifestants exigeaient la libération d’étudiants détenus : Parisa Rafiei, Marzieh Amiri et Zahra Ahmadi et le rejet des condamnations injustes énoncées contre les militants étudiants, notamment concernant Leila Hosseinzadeh, Sina Rabiei et Mohsen Haghshenas.

 

Les activistes ont posté des vidéos montrant des membres du Bassij attaquer les étudiants qui scandaient contre les autorités judiciaires pour exiger la libération des étudiants qui ont été condamnés à neuf ans de prison, samedi.

 

L'agence de presse Fars a déclaré que ce sont les étudiants appartenant au Bassij qui ont affronté les manifestants lesquels brandissaient des slogans anti-régime.

 

Les vidéos postées sur les réseaux sociaux ont montré que les étudiants ont été violemment confrontés à ces membres du Bassij.

 

Source : Les droits de l’homme en Iran

 

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter

RT @cjwerleman: Ahmad Hamada was detained and tortured by the Assad regime for 7 years before being released this week. WATCH him be reuni…

csdhi.org