Bahai cemetryCSDHI - Le cimetière bahaï, Golestan-e Javid, à Kerman en Iran, a été fermé sur ordre judiciaire le 15 mars, empêchant les bahaïs d'y enterrer leurs proches.

Les autorités ont fait référence à la loi et aux « problèmes d'hygiène et d'environnement » en délivrant cet ordre. Alors que, selon une annonce faite en 2015 par les autorités judiciaires, au moins une ville dans chaque province, doit allouer un cimetière aux bahaïs décédés.

Selon certaines informations, des bahaïs à Kerman qui s'étaient rendus au cimetière n'ont pas eu pas le droit d'entrer sur le site.

Source : Les droits de l’homme en Iran

 

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter