Sigal MandelkerCSDHI - Ansar-e Hezbollah a été à l'origine d'attaques à l'acide perpétrées contre des femmes à Ispahan (centre de l'Iran), a déclaré un sous-secrétaire du Département du Trésor des États-Unis.

Sigal Mandelker, sous-secrétaire au terrorisme et au renseignement financier du Département du Trésor des États-Unis, a été cité par USAdarFarsi (le Facebook du département d'État des États-Unis en farsi) le 7 juin 2018.

 

Mme Mandelker a déclaré que ceux qui envisageaient de commercer avec l'Iran doivent comprendre que le régime ne fomente pas seulement la violence au Moyen-Orient par le terrorisme et d'autres activités déstabilisantes, mais qu'il ne se soucie pas non plus de son propre peuple, à travers de graves violations des droits humains contre les femmes, les dissidents politiques et autres.

 

Elle a dit, par exemple, que le Ansar-e Hezbollah, un institut soutenu par l'Etat, attaque et persécute le peuple iranien et a été lié aux attaques acides commises contre les femmes à Ispahan. Ils ont aspergé d’acide de nombreuses femmes dont les vêtements ne respectaient pas les normes du régime, les blessant gravement et créant un climat de terreur. (USAdarFarsi, 7 juin 2018)

 

En octobre 2014, une vague d'attaques à l'acide a été perpétrée contre des femmes à Téhéran et à Ispahan après l'incitation des responsables de la prière du vendredi et des dizaines de femmes en ont été victimes.

 

Source : CNRI, comité des femmes

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter