Masoud Shamsnejad arrestation iranCSDHI - Masoud Shamsnejad, avocat kurde des droits humains, a été arrêté par les forces de sécurité mardi à Oroumieh et transféré dans un lieu inconnu.

Les forces de sécurité ont perquisitionné le domicile et le cabinet de cet avocat, tout en inspectant tous ses biens et ont confisqué un certain nombre de documents et de dossiers de ses clients avant de l’arrêter.

Le Réseau kurde des droits humains (KHRN) a été informé que Masoud Shamsnejad, un avocat kurde spécialisé dans la défense des droits humains, avait été arrêté au tribunal d'Oroumieh par des agents de la sécurité alors qu'il saisissait la justice pour un client, mardi 08 janvier. Il a ensuite été conduit à son bureau où des agents de la sécurité ont procédé à des fouilles et ils l'ont transféré dans un lieu inconnu tout en inspectant et en confisquant un certain nombre de dossiers de ses clients.

De plus, les forces de sécurité ont perquisitionné le domicile de Shamsnejad à Oroumieh.

L'avocat et ancien conférencier susmentionné de l'Université Payam-e-Nour d'Oroumieh, qui a récemment représenté un certain nombre de prisonniers politiques tels que Salahedin Ranjbar et Farokh Abdi, avait déjà été arrêté le 9 mai 2013 pour son appartenance à des partis d'opposition. Il a été transféré à la prison centrale d'Oroumieh après les premiers interrogatoires au centre de détention du ministère du renseignement à Oroumieh. Il a ensuite été libéré sous caution (1 billion de toumans, soit 206 677 942 euros), le 12 juin 2013.

Voici les accusations portées contre Masood Shamsnejad : propagande contre l’État en raison d’interviews avec des médias kurdes à l’étranger, publication d’informations et de faux articles et appartenance à des groupes d’opposition. Enfin, le 18 mai 2013, il a été condamné à 4 mois d'emprisonnement pour propagande contre l'État par la deuxième chambre du tribunal révolutionnaire d'Oroumieh, présidée par le juge Sheikhlo, mais il a été exonéré de l'accusation d'appartenance à des groupes d'opposition.

La branche 10 de la cour d'appel de la province de l'Azerbaïdjan occidental a approuvé le verdict susmentionné en août 2013. Par conséquent, cet avocat kurde a été transféré à la prison centrale d'Oroumieh, le 19 octobre 2014.

Source : Réseau kurde des droits humains - 9 janvier 2019

 

0
0
0
s2sdefault

Recherche

Twitter