Pin It

police iranCSDHI - Le chef de la police de Téhéran a admis que quatre personnes avaient été arrêtées dans la capitale iranienne pour « diffusion de rumeurs » sur l'incompétence du régime lors des récentes inondations qui ont ravagé la quasi-totalité de l'Iran, y compris Téhéran, au cours des 21 derniers jours.

Hossein Rahimi a déclaré : « Tous les responsables, y compris les responsables gouvernementaux et les forces armées, ont fait de gros efforts pendant les inondations, mais malheureusement, certaines personnes ont détruit leur image ».

« Certaines personnes ont également répandu des mensonges et des rumeurs sur les inondations et, en coordination avec la Cyber Police, quatre de ces personnes ont été identifiées et arrêtées à Téhéran ».

Ces « mensonges et rumeurs » auxquels le chef de la police se réfère sont, en réalité, les faits réels de la crise, ce qui contredit la version du régime, qui a été épurée, pour améliorer l’image des mollahs.

Des inondations ont touché des centaines de villes et de villages du nord, de l'ouest et du sud de l'Iran depuis le 19 mars, marquant le début des fortes pluies. Au moins 290 personnes sont mortes, tandis que des milliers d’autres se sont réfugiées en plein air sans nourriture ni vêtements chauds.

Source : Stop au Fondamentalisme