Pin It

voile obligatoire iranVOA - Selon l'agence de presse semi-officielle iranienne ISNA, des étudiants d’université ont organisé une manifestation sur leur campus afin de protester contre la pression croissante des autorités sur les femmes pour qu'elles portent le voile obligatoire en public.

Selon les informations obtenues, les étudiants - hommes et femmes - se sont brièvement bagarrés avec un autre groupe d'étudiants de l'université de Téhéran qui soutiennent le code vestimentaire conservateur du pays.

Le voile, ou hijab, est obligatoire en public pour toutes les femmes en Iran. Celles qui enfreignent les règles sont généralement condamnées à deux mois de prison ou moins et à une amende de 22 € environ.

Selon ISNA, en mai, Nasrin Sotoudeh, éminente avocate des droits humains, a été condamnée à sept ans de prison pour avoir défendu des manifestantes qui protestaient contre le hijab.

Les autorités iraniennes ont adopté une approche plus sévère à l'égard de telles manifestations depuis 2017, après que des dizaines de femmes aient enlevé publiquement leur voile.