Pin It

aras theresa may iranCSDHI - La Première Ministre britannique Theresa May a déclaré qu'elle était « fortement préoccupée » par l'emprisonnement en Iran d'une employée du British Council pour espionnage.

« C'est absolument choquant », a déclaré May au Parlement, le 15 mai, affirmant que la femme travaillait pour une organisation légitime qui tentait de promouvoir de meilleures relations entre les pays.

L’appareil judiciaire iranien a annoncé le 13 mai qu’une Iranienne (sans la nommer) responsable du bureau iranien du British Council avait été reconnue coupable d’espionnage et condamnée à 10 ans de prison.

M. Esmali aurait allégué que cette femme avait eu recours à des contacts avec des groupes d'art et de théâtre pour « influencer et infiltrer » l'Iran au niveau culturel. Une fois arrêtée, elle a rapidement et clairement avoué, a-t-il ajouté.

Aras Amiri a été arrêtée en mars 2018 en Iran.

Source : Radio Zamaneh – le 15 mai 2019