Pin It

condamnation fouet iranCSDHI - Deux accusés ont été condamnés, par la deuxième chambre du tribunal pénal de Téhéran, à 34 ans d'emprisonnement et à recevoir 198 coups de fouet, au total, pour vol présumé de téléphones portables.

Le procès s'est tenu le 24 juillet devant la deuxième branche du tribunal pénal de Téhéran.

Le premier accusé a déclaré : « J'ai commis ces cambriolages parce que j'avais besoin d'argent, j’avais besoin de manger ».

Le deuxième accusé, Bahram a avoué : « J'ai déjà été emprisonné. Mais parce que j'étais pauvre et que mes enfants voulaient des choses que je ne pouvais pas obtenir, alors j’ai volé ».

Hier, les juges ont condamné chaque accusé à 17 ans de prison et 99 coups de fouet, chacun.

Source : Site Web officiel du club des jeunes journalistes - 25 juillet 2019