Pin It

hossein kamangar kurde grève faim iranCSDHI - Hossein Kamangar, un militant kurde temporairement détenu en prison en Iran depuis sept mois, a entamé une grève de la faim pour protester contre son maintien en détention et sa situation incertaine, mais également parce qu’on le force à faire des aveux.

« Ces derniers jours, des proches de Hossein Kamangar se sont réunis à plusieurs reprises devant le bureau du renseignement de Sanandaj et ils ont demandé des informations sur sa situation. Finalement, l'un des proches du militant a été convoqué au bureau du renseignement et l'un des interrogateurs de la sécurité lui a dit que Kamangar était en grève de la faim depuis le 18 juillet 2019. », a déclaré une source à Kamyaran au Réseau kurde des droits de l’homme (KHRN).

Selon cette source, des interrogateurs de la sécurité ont affirmé qu'Hossein Kamangar avait été transféré du centre de détention du ministère du renseignement de Sanandaj à la prison de Kamyaran ces derniers jours et qu'il serait autorisé à contacter sa famille prochainement. Ils ont également exhorté la famille à l'empêcher de poursuivre sa grève de la faim. Sinon, il en subirait de lourdes conséquences.

Source : Réseau kurde des droits de l'homme du Kurdistan - 24 juillet 2019