Pin It

koulbars iranCSDHI - Les gardes-frontières iraniens ont encore pris pour cible un groupe de Koulbars dans les zones frontalières d'Oroumieh le 23 septembre, blessant un d’entre eux qui est originaire du village de Khanik, ont indiqué des sources locales au Réseau kurde des droits d el’homme (KHRN).

Shafi Ahmadi a été blessé.

Selon les statistiques du KHRN, au moins cinq Koulbars et marchands frontaliers ont été tués et 12 autres blessés depuis le début du mois de septembre par les garde-frontières turcs et iraniens.

Les chiffres du Centre iranien de statistiques indiquent que la région du Kurdistan iranien affiche les taux d’inflation et de chômage les plus élevés de l’ensemble du pays, ce qui a amené les habitants des zones frontalières à faire le métier très risqué de Koulbars.

Des dizaines de Koulbars et de commerçants frontaliers sont tués ou blessés chaque année par les forces armées iraniennes sous prétexte de cibler des passeurs.

Source : Réseau kurde des droits de l’homme