Pin It

Mohammad Taqi Fallahian enseigannt arrêté iranCSDHI - Le secrétaire général du Syndicat des enseignants, Mohammad Taqi Fallahian, a été arrêté à son domicile par les forces de renseignement du Corps des gardiens de la révolution (les pasdarans) le samedi 8 février 2020.

La nouvelle a été annoncée dans un communiqué du Syndicat des enseignants iraniens.

L’Association professionnelle des enseignants (ITTA) a protesté contre cette méthode de double pression sur les enseignants et les enseignants activistes, appelant à la libération immédiate et inconditionnelle de Mohammad Taqi Fallahian.

L'ITTA a également exprimé son soutien aux enseignants incarcérés, dont Mahmoud Beheshti Langroudi, Mohammad Habibi et Esmail Abdi, qualifiant leurs verdicts d'injuste et d'oppressifs.

« Ce n'est pas la première fois que des membres l’Association professionnelle des enseignants sont confrontés à la répression, mais comme par le passé, ils traverseront cette épreuve fiers et triomphants tout en bénéficiant du soutien d'autres enseignants et de personnes honorables et des étudiants d'Iran », a dit le communiqué.

L'ITTA est une association indépendante qui milite pour de meilleures conditions de travail, des salaires plus élevés et l'amélioration des écoles en Iran.

Les pasdarans ont intimé à la famille de M. Fallahian de garder le silence et de ne pas parler aux médias.

Mohammad Taqi Fallahian a été arrêté le 1er mai 2019, pour avoir participé à une manifestation de la fête du travail devant le Parlement, pour exiger des salaires plus élevés. Il a été libéré sous caution six jours plus tard, après avoir été condamné à huit mois de prison avec sursis et dix coups de fouet.

Les salaires des enseignants en Iran sont parmi les plus bas en Iran, proches du salaire minimum. Cela alors que les dépenses pour la nourriture et les autres produits de base pour une famille de quatre personnes sont d'environ 604 € par mois.

Source : Iran HRM