Pin It

Saied Namaki ministre santé iranCSDHI - Le ministre iranien de la Santé du régime d’Iran, Saïd Namaki, a déclaré lors d'une réunion d'urgence au siège du coronavirus à Téhéran : « Les Iraniens se révolteront contre le régime en raison de la pauvreté. »

« Dans la dualité des moyens de subsistance et de la santé, le ministre de la Santé, qui n'est censé s'intéresser qu'à la santé, a dû s'intéresser davantage aux conditions de subsistance », a déclaré hier Saïd Namaki.

Il a attribué les problèmes du pays aux sanctions, oubliant les milliards de dollars aux mains des fondations contrôlées par le guide suprême Khamenei et les pasdarans. Il a préféré la fuite en avant en prétendant qu'il n'avait aucun moyen de soutenir la population pendant l'épidémie de la COVID-19 qui tue au moins 200 Iraniens chaque jour.

Namaki a averti le pouvoir que s'il ne pensait pas à résoudre la crise économique du pays, les Iraniens se révolteraient contre le régime.

« Les rapports de sécurité me sont également envoyés. Le fait que le peuple se tourne vers la rébellion à cause de la pauvreté est très grave », a-t-il déclaré.

« Le président devrait penser aux conditions de vie. Le gouvernement... les forces de sécurité et les forces militaires doivent penser aux conditions de subsistance et à la prévention des rébellions », a ajouté Namaki.

Source : Iran News Wire