Pin It

dechire nonCSDHI - Le chef de la police du contrôle des lieux publics de la province de Fars en Iran vient de déclarer que la police allait saisir tous les vêtements troués ou à traces d'usure dans les boutiques de Chiraz. Une nouvelle campagne de censure et d'inquisition contre la vie privée en Iran.

C'est la police régionale et l'agence Isna qui viennent de l'annoncer. Le colonel Jokar, le chef de la police, a ajouté sans ciller : "La police va inspecter boutiques et magazins de vêtements à la recherche de vêtements bizarres et indécents issus de la contre culture et du satanisme occidental, et les pantalons à la mode occidentale ou déchirés. Ils seront enlevés de toutes les vitrines de la ville par le biais de requêtes, d'avertissements, et d'engagements signés et de fermeture officielle."

Il a ajouté que l'opération se fera en coordination avec les autorités judiciaires, précisant que "pendant les inspections les masques interdits issus de la culture déviante occidentale comme ceux des bals masqués, les masques sataniques, les masques de Halloween, les groupes ésotériques déviants et les groupes sataniques seront retirés des vitrines et des yeux des clients dans les magazins."

Il a rappelé que tous les vendeurs, en particuliers dans les grands centres commerciaux devront se rendre dans des centres agréés pour avoir des cartes les autorisant à travailler.